Le risque de faillite consécutif à une perte majeure de données informatiques existe-t’il vraiment ?

Le risque de faillite consécutif à une perte majeure de données informatiques existe-t’il vraiment ?

Le risque de faillite consécutif à une perte majeure de données informatiques existe-t’il vraiment ? 685 510 Groupe Networks

Attention au risque de faillite après une perte majeure de vos données informatiques !

Une statistique qui effraie !

8 entreprises sur 10 déposeraient le bilan après un sinistre informatique, c’est une statistique effrayante. Toutefois ce chiffre pourrait être crédible et l’on ne serait pas surpris de le lire dans une étude sérieuse. Le hic, avec ces informations toxiques, c’est que certains vendeurs de solutions peu scrupuleux s’en nourrissent goulument pour alimenter leur déballe commerciale en suscitant la peur.

80% des entreprises qui ont perdu leurs données informatiques font faillite dans l’année !

Si vous êtes en quête d’une solution de sauvegarde de vos données, vous avez certainement dû vous aussi trembler face à cette affirmation. Ce chiffre, nous le retrouvons ci et là depuis quelques temps déjà.
Naturellement, comme vous, il nous a interpellé et en bon professionnel nous avons eu à coeur de mettre la main sur l’étude dont découlait ce chiffre. Dans un premier temps, nous observons que selon les sources, cette statistique passe de 1 à 2 ans. Certains articles avancent même la durée de 5 ans pour rétablir une activité suite à une perte de données informatiques majeure. Puis, c’est au tour du taux qui se met à virevolter à 90%, mais toujours pas l’ombre de données factuelles. D’où proviennent donc ces chiffres ?
Subrepticement, l’information finit par émerger. Dans la grande majorité des cas, il n’est aucunement mentionné quelque étude ou sondage. Sur les blog les plus audacieux qui avancent une source, le cabinet Vanson Bourne aurait en 2014 publié cette étude. Il s’agirait d’une étude IT Globale. Globale comme ce vocable est bien pratique pour permettre au sentiment de panique d’enfler dans nos esprits. De quelle entreprise s’agit il « IT Globale » ? N’était-ce pas plutôt une « étude globale sur les systèmes IT » ? Là ou le bât blesse avec cette étude, c’est que nous n’y trouvons aucun chiffre concernant les entreprises ayant réellement fait faillite et de surcroît, elle ne s’appuie que sur des entreprises encore en activité.
Enfin, l’unique chiffre de 80%  mis en avant par cette étude porte sur le nombre d’entreprises qui ne sont pas confiante en leurs capacités de restauration de leurs données informatiques. Tous ces éléments nous amènent à penser que l’on essaye de nous manipuler, en associant cette statistique à d’autres glanées par ailleurs.

In fine, le risque de faillite existe-t’il vraiment ?

Vous l’aurez compris, nous doutons fortement de la véracité de cette statistique. Certains rédacteurs vont même tenter de vous convaincre en citant l’exemple de M. Georges B. gérant d’une société commerciale qui a tout perdu à la suite du cryptage de ses données informatiques par un rançongiciel (ransomware). Une fois de plus ces témoignages sont aussi à prendre avec précaution. Comment définir que le seul sinistre informatique est responsable de l’issue malheureuse de la vie de l’entreprise de M. Georges B. ? Faute d’éléments plus consistants, il est hasardeux d’affirmer que la perte de données aura eu raison du succès auquel la société était destinée.

Le patrimoine numérique de votre entreprise doit être protégé.

Cependant, il faut admettre que le risque de déposer le bilan après la perte majeure de données, faute d’une stratégie de sauvegarde ad hoc, est réel et sérieux. Comment survivre suite à la perte de l’ensemble de ses données informatiques ou à la perte de données critiques consécutive à un sinistre.
Comment reconstituer ce patrimoine numérique, la vie de l’entreprise que constituent sa comptabilité, sa paie, ses courriels, les bases de données des logiciels métier, la gestion commerciale avec l’ensemble de ses données clients ? C’est un risque auquel aucun dirigeant d’entreprise, quelque soit sa taille, ne souhaiterait être confronté et malheureusement cela n’arrive pas qu’aux autres.

Conseiller pour soulager les « douleurs » et non susciter la peur pour vendre !

Nos offres de services informatiques managés vous accompagnent dans l’élaboration, la mise en oeuvre et la supervision de votre stratégie de sauvegarde. Nous analysons vos données critiques et définissons avec vous un objectif de temps d’interruption (RTO : Recovery Time Objective) et un objectif de point de restauration (RPO : Recovery Point Objective).
Nous vous proposons des solutions de sauvegarde, fiables, clefs en main et « sans coutures » basées sur la « règle 3-2-1 » (3 copies de vos données stockées sur 2 supports différents avec 1 copie de votre sauvegarde hors site). Nous mettons en oeuvre la solution selon le cahier des charges défini, notamment en hébergeant vos données dans des centres de données (Datacenter) basés en Europe vous garantissant ainsi la conformité avec le règlement général sur la protection des données (RGPD).
Depuis notre Centre de Services, quotidiennement, nous supervisons l’état de vos sauvegardes, nous analysons les rapports d’erreur et les corrigeons sans délai. Enfin, régulièrement, nous effectuons des tests de restauration de vos données en mettant à l’épreuve votre plan de reprise d’activité (PRA) afin, qu’en cas de sinistre, vous soyez assurés que la stratégie de sauvegarde définie réponde bien à vos attentes, vous assurant une reprise d’activité en toute sérénité.
Soulager vos « douleurs » en vous garantissant la mise en sécurité de vos données informatiques, c’est notre métier. Nous laissons à d’autres le soin de jouer les premiers rôles d’une mauvaise série noire.

Loïc MABIRE

Consultant IT | Organisation des Systèmes d’information & Cybersécurité | MSSP Evangelist | Microsoft Certified IT Professional | Datto Certified

    Vous souhaitez des informations complémentaires, prendre un RDV avec un conseiller, un devis spécifique... Notre équipe est à votre écoute !

    Afin de répondre au mieux à votre demande, merci de renseigner le formulaire ci-dessous.

    [recaptcha]
    [wpgdprc "By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website."]